Lancement du projet « Réduction de la vulnérabilité et renforcement de la résilience des communautés vulnérables dans les iles du Saloum (Dionewar) »

photo atelier de lancement DionewarCe mardi 23 octobre 2018, le Ministère de l’Environnement et du développement durable (MEDD) a procédé au lancement du projet financé par le Fonds pour l’Adaptation aux Changements Climatiques à travers la première Entité Nationale de Mise en Œuvre qu’est le Centre de Suivi Ecologique (CSE).

L’accréditation du CSE a matérialisé la modalité d’accès direct qui est une nouvelle caractéristique dans le financement Climat, initiée par le Conseil du Fonds afin d’offrir aux pays en développement un moyen simple et rapide pour accéder et gérer les ressources financières.

L’objectif principal du projet « Réduction de la vulnérabilité et renforcement de la résilience des communautés vulnérables dans les iles du Saloum (Dionewar) » de renforcer la résilience des communautés face aux effets néfastes du Changement Climatique à travers la réhabilitation des ouvrages de protection contre les inondations à Dionewar, ainsi que le développement d’activités aquacoles qui pourront contribuer de façon significative aux moyens de subsistance durable des populations de l’île.

Le projet est porté par le consortium ADD-CONAF (Association pour le Développement de Dionewar – Comité National pour l’Alphabétisation Fonctionnelle) et l’Agence Nationale de l’Aquaculture (ANA). Plusieurs services techniques dont l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM), la Direction des Eaux et Forêts, Chasses et de la Conservation des Sols, la Direction des Aires Marines Communautaires Protégées (DAMCP) et la Direction de l’Environnement et des Établissements Classés (DEEC), collaboreront à sa mise en œuvre.

English version: please click here

Read 635 times

Media

Localisez-nous